lundi 30 octobre 2017

Aliénor d'Aquitaine Tome 1 : Tu seras reine ma fille ! // Amaury Venault



Présentation: 

Aliénor d’Aquitaine naît au château de Belin, à quelques lieues de Bordeaux. Orpheline de mère à huit ans, Aliénor passe sa jeunesse entre son père le duc Guillaume X et sa grand-mère Dangereuse. La Cour d’Aquitaine vit au rythme des festivités, des chasses, des tournois et des chevauchées militaires, séjournant tantôt dans le palais de l’Ombrière à Bordeaux, tantôt dans la tour Maubergeon de Poitiers, tantôt encore au château de Talmont, haut lieu de vénerie au bord de l’Océan.  Le duché d’Aquitaine est alors plus puissant que le royaume de France et s’étend du Poitou aux Pyrénées et de l’Atlantique jusqu’à l’Auvergne.

Mon avis : 

Après Anne de Bretagne, figure de l'histoire de France, je poursuis ma découverte de la littérature historique en m’intéressant à une autre femme puissante : Aliénor d'Aquitaine. Cette fois il ne s'agit pas d'un essai biographique mais d'un roman historique. Amaury Venault le précise d'ailleurs dès les premières pages, s'appuyant sur les faits historiques avérés il comble les zones d'ombres par la fiction. Bien sûr je ne suis pas experte de l'histoire d'Aliénor je ne pourrais dire si l’histoire est toujours juste et respectée , en revanche je peux dire que ce livre est fort intéressant à plusieurs titres. Le roman couvre la période qui s'étend du jour de la naissance d'Aliénor à celui de son mariage. La future reine de France est donc peu présente dans la première partie du livre, n'étant qu'une enfant. L'auteur nous montre dans quel environnement familial, politique et culturel elle évolue, et surtout il prend le temps de nous faire connaître la personnalité des référents qui la guident car ce sont eux qui feront d'elle la grande Aliénor.

Dès sa naissance, tous nourrissent de grands espoirs quant à son avenir, elle sera duchesse un jour, mais elle sera reine ! Loin de s'inquiéter de ne pas avoir de descendant mâle, sa famille n'aura de cesse que de la préparer à assumer son grand destin de souveraine.
Ainsi elle hérite sa grande piété de sa mère Aénor et de sa grand-mère paternelle Philippa, son entêtement et son audace de son père le duc Guillaume le Toulousain, son amour des lettres et des arts de son grand-père le duc Guillaume le Troubadour. Mais la plus grande influence lui vient de Dangereuse, sa grand-mère maternelle qui l'élève comme sa fille au décès de sa mère Aénor. Femme indépendante et rusée, intelligente et sensuelle, insoumise à l’Église et au fait des enjeux politiques, elle est celle qui forge le plus la personnalité d'Aliénor. Grâce à Dangereuse, dès l'adolescence, la jeune duchesse a pleinement conscience de sa position et de sa puissance, elle enrichit ardument ses savoirs et apprend à se maîtriser pour intimer le respect et la crainte autour d'elle. Pages et damoiseaux défilent à sa cour, rivalisant d'originalité pour louer ses vertus et ainsi obtenir ses faveurs. En tant que lecteur on perçoit qu'Aliénor est prête à devenir reine, une reine séduisante et complète, insoumise et respectée à l'image de sa grand-mère.

J'ai envie de vous dire qu'il s'agit là certainement du meilleur livre que j'ai reçu en partenariat avec Masse Critique et je remercie sincèrement La Geste Editions qui m'ont permis de découvrir un petit bijou d'histoire haut en couleur ! J'ai adoré suivre les complots du duché, aller de châteaux en châteaux tous plus beaux les uns que les autres, découvrir les conflits qui secouaient la chrétienté, rire parfois de l'ignorance de l'époque, admirer ces femmes de tête qui comprenaient la politique, et aussi, parce que c'est important, apprendre de nouveaux mots tels que bliaud, cathèdre ou encore fibule !  

Merci Monsieur Venault d'avoir enrichit ma culture historique, littéraire et lexicale, il me tarde de lire la suite des aventures d'Aliénor, duchesse d'Aquitaine et reine de France.
 


Babelio June histoire de plumes

Geste June histoire de plumes



6 commentaires:

  1. Merci pour ce très beau billet june.
    Après la dame à la licorne c'est décidé je lirai ce livre. Sais tu quand il sort ?
    Encore bravo.
    VR

    RépondreSupprimer
  2. Il est déjà sorti, disponible sur les sites fnac, amazon, cultura ... à voir s'il est en librairie !

    RépondreSupprimer
  3. quelle femme cette Alienor. Je connais son histoire et j'ai vu son gisant à l' Abbaye de Fontevrau. j'ai également lu Alienor : le règne des Lions et sa suite L’alliance Brisée de Mireille Calmel. excellent. avec un peu de fantastique très romancé. mais on découvre bien le personnage et surtout l'histoire de l'angleterre .
    Merci Jessica et bon courage pour la suite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je la connais peu j'avoue , mais l'histoire de ses 17 premières années me donnent envie d'en savoir plus ! J'ai la saga de Camel sur liseuse il faut que je m'y mette :-) Pour moi grand départ dans 15 jours ... Le café littéraire de novembre sera sans moi ! A bientôt .

      Supprimer
  4. Ah, Aliénor d'Aquitaine ! Quelle grande figure, quel grand personnage, totalement intégré à son époque et en même temps, dans lequel, nous femmes du XXIème, on peut se reconnaître par certains aspects de la personnalité. Il est vrai qu'elle a vécu à une époque où l'influence féminine était reconnue, bien plus que dans les siècles qui suivront...
    Reine de deux pays, mère d'un roi extrêmement célèbre, tant en France, qu'en Angleterre, partie prenante d'une croisade... elle a vécu tant de vies en une seule... ;) Cette femme, très belle au demeurant et cultivée me fascine pas mal. Je pense que ce livre pourrait me plaire et ta chronique donne effectivement envie de découvrir le roman.

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir. Super sympa cette critique, j'adore l'histoire de cette femme d'exception. La biographie de Régine Pernoud est un régal pour en savoir plus sur Aliénor. Et le tome 2 de la série dont tu parles vient de sortir !

    Cordialement,

    Mélissa

    RépondreSupprimer